Sommaire

Traitement de la mononucléose

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La mononucléose infectieuse, plus communément appelée « maladie du baiser », est causée par le virus Epstein-Barr. Il fait partie de la famille des herpèsvirus et se transmet par la salive.

Le symptôme principal de la mononucléose reste une immense fatigue qui peut durer 2 à 3 semaines. Il n'existe pas de traitement spécifique à cette maladie l’idée est de traiter les symptômes et d’éviter la contagion.

Voici toutes les étapes à suivre dans le traitement de la mononucléose.

1. Détectez les symptômes de la mononucléose

Le principal symptôme de la mononucléose est une immense fatigue pouvant durer 2 à 3 semaines.

Chez l'enfant, cette maladie est le plus souvent asymptomatique.

Chez l'adulte, les symptômes sont ceux d'une grosse angine avec une fièvre élevée qui dure souvent plus d'une semaine : le système immunitaire se mobilise de manière intense, ce qui provoque des gonflements au niveau des ganglions du cou, des plis de l'aine et des aisselles.

D’autres signes peu spécifiques peuvent être observés comme une perte d'appétit, des nausées, des maux de tête, une toux, des courbatures voire une jaunisse.

Lire l'article Ooreka

2. Consultez votre médecin

Devant une fièvre persistante, une grande fatigue, et des symptômes de type angine, une visite chez le médecin est obligatoire.

Le médecin constatera parfois une rate ou un foie de grosseur anormale.

Pour confirmer son diagnostic, votre médecin peut vous prescrire une prise de sang pour mettre en évidence l’augmentation du nombre de globules blancs ou confirmer un contact récent avec le virus par une recherche d’anticorps.

Une fois le diagnostic de mononucléose infectieuse posé, il vous conseillera de vous reposer et vous prescrira des médicaments contre la fièvre et la douleur comme du paracétamol à la dose de 4 grammes maximum par jour pour un adulte.

3. Soulagez les symptômes de la mononucléose

  • En cas de fièvre que l'on aura mesurée avec un thermomètre électronique par voie rectale de préférence, prenez 1 gramme de paracétamol toutes les 6 heures pour un adulte.
Consulter la fiche pratique Ooreka
  • Traitez la fatigue par un repos total pendant 1 à 3 semaines. Prenez de la vitamine C ou des complexes vitaminiques afin de remédier à l'abattement ressenti par le malade.
  • Pour les maux de gorge : des pastilles au propolis, au miel, ou des collutoires anesthésiques et antiseptiques peuvent vous aider à supporter la douleur.
  • Pour stimuler l'appétit : vous pouvez prendre du fenugrec, selon la posologie du laboratoire fabricant.
  • Pour la toux : si celle-ci est importante, il existe des sirops et des granules homéopathiques à base de Drosera composé, qui sont efficaces et ne possèdent pas d'effets indésirables.
  • Si les courbatures persistent après la fièvre, faites une cure de magnésium marin à 150 mg matin et soir pendant 1 mois.

4. Évitez les complications

Les complications de la mononucléose infectieuses sont très rares, mais elles peuvent être graves. On pourra observer :

  • une anémie ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • des complications neurologiques ;
  • une rupture de la rate qui se manifeste par des douleurs abdominales.

Dans tous les cas, si vos symptômes s'aggravent il ne faut pas tarder à retourner chez le médecin afin de remédier à ces complications. La pratique d'un sport ou d'une quelconque activité physique est fortement déconseillée pendant 3 mois minimum après la guérison afin d'éviter une rupture de la rate.

5. Évitez la contamination de votre entourage

Le virus reste présent dans la salive jusqu'à 6 mois. Afin d'éviter de contaminer voir entourage n'ayant jamais contracté le virus, certaines précautions sont à mettre en œuvre :

  • Portez un masque lorsque vous avez de la visite et évitez d'embrasser vos proches.
  • Lavez-vous régulièrement les mains et nettoyez plus particulièrement votre vaisselle personnelle immédiatement après utilisation.
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique.
  • Aérez régulièrement votre maison, assainissez l'air en diffusant des mélanges d'huiles essentielles.
  • Utilisez toujours votre propre linge de toilette et rangez votre brosse à dents séparément des autres.
  • Nettoyez avec précaution les objets que vous utilisez fréquemment comme votre téléphone, le clavier et la souris d’ordinateur, les télécommandes, les interrupteurs et les poignées de portes, etc.

Matériel nécessaire au traitement de la mononucléose

Imprimer
Antalgiques (paracétamol)

Antalgiques (paracétamol)

À partir de 1,90 €

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Masque de protection

Masque de protection

1 € environ

Mouchoirs en papier

Mouchoirs en papier

1 € les 100

Pastilles et bonbons

Pastilles et bonbons

5 € les 20

Savon

Savon

2 € environ

Spray à la propolis

Spray à la propolis

Environ 7 €

Thermomètre électronique

Thermomètre électronique

À partir de 4 €

Vitamines

Vitamines

À partir de 6 €

Ces pros peuvent vous aider