Mononucléose infectieuse

Écrit par les experts Ooreka

La mononucléose infectieuse est une des 2 angines pseudo-membraneuses.

Enfant osculté par un médecin

Les angines pseudo-membraneuses sont assez rares.

  • Il s'agit d'angines présentant une espèce de membrane de couleur marron-grise ou blanche-jaune qui s'étale sur les amygdales, latéralement, et parfois jusqu'à la partie supérieure du pharynx.
  • Elles signent généralement :

L'origine de la mononucléose infectieuse

Cause la plus courante des angines pseudo-membraneuses, la mononucléose infectieuse reste assez rare en France (grâce aux conditions d'hygiène), mais 95 % des adultes à travers le monde ont déjà eu cette infection :

  • Certains l'ont eu sans présenter aucun symptôme et se trouvent de ce fait immunisés.
  • Elle concerne essentiellement les enfants de moins de cinq ans et elle est plus grave lorsqu'elle survient chez un adulte (le plus souvent jeune).

Le virus impliqué

Causées par le virus d'Epstein-Barr (EBV), ces angines monocytaires donnent parfois une angine blanche classique si ce n'est qu'elle possède cet aspect membraneux au niveau des amygdales.

Le mode de contamination

La mononucléose infectieuse est une maladie très contagieuse qui se transmet par la salive.

Il faut donc prendre garde :

  • aux projections salivaires (postillons) ;
  • aux échanges de couverts ou de verres non nettoyés ;
  • aux jouets que les enfants mettent dans la bouche ;
  • aux contacts (muqueuses).

Symptômes de cette mononucléose

Ce n'est qu'après une incubation allant de deux semaines à six mois qu'apparaissent :

  • une fièvre ;
  • une inflammation des muqueuses au niveau ORL (nez, gorge), avec, classiquement une angine rouge ;
  • des amygdales extrêmement volumineuses ;
  • une asthénie (grande fatigue) et un malaise général.

Chez les jeunes adultes, ces symptômes sont beaucoup plus marqués :

  • fatigue extrême ;
  • fièvre très importante (jusqu'à 40 °C) ;
  • anorexie ;
  • ganglions :
    • axillaires (sous l'aisselle),
    • cervicaux (au niveau du cou) ;
  • augmentation du volume de la rate (splénomégalie).

Diagnostic de la mononucléose infectieuse

La mononucléose est suspectée à partir des symptômes cliniques. Le diagnostic d'angine monocytaire est définitivement établi grâce aux tests biologiques :

  • prélèvement bactériologique de gorge ;
  • test sanguin.

Complications et traitement de cette mononucléose

La mononucléose reste relativement bénigne bien qu'elle puisse entraîner de nombreuses complications, assez rares cependant :

  • rupture de la rate ;
  • anémie ;
  • fièvre constante...

Du fait de son aspect bénin, elle se soigne souvent assez facilement, mais demande une convalescence prolongée en raison de la fatigue qu'elle entraîne. Le repos est indispensable.

Aucun traitement particulier n'existe, et on prescrit généralement des antalgiques (pour diminuer les douleurs) ainsi que des antipyrétiques (pour diminuer la fièvre généralement élevée).

Besoin de mutuelle santé? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !