Sommaire

 

Les angines bactériennes sont moins fréquentes, mais plus graves.

Les angines bactériennes ne représentent que 20 % des angines.

Bien que beaucoup plus rares que les angines virales, elles ne doivent pas être négligées et il faut donc pouvoir les différencier.

L'origine de l'angine bactérienne

L'angine bactérienne est due à des bactéries.

  • Les plus fréquemment impliquées sont les streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A (SGA).
  • Beaucoup plus rarement, les bactéries à incriminer seront :
    • les Mycoplasma pneumoniae,
    • les Chlamydia pneumoniae,
    • les Streptococcus viridans
    • ou les Haemophilus influenzae.

Les angines à streptocoques sont les plus redoutables :

  • Bien que fréquentes, elles ne concernent que 20 % de la totalité des angines et restent exceptionnelles chez les nourrissons et les adultes.
  • Les personnes les plus à risques sont les enfants âgés de cinq à quinze ans.

De manière rarissime, le bacille de Klebs-Löffler peut entraîner une angine bactérienne. Celle-ci signe alors la présence d'une diphtérie.

Principaux symptômes de l'angine bactérienne

Les principaux symptômes qui feront évoquer une angine bactérienne streptococcique plutôt que toute autre seront :

  • une fièvre au début brutal ;
  • un pharynx extrêmement rouge ;
  • des ganglions extrêmement douloureux.
Lire l'article Ooreka

Confirmer le diagnostic d'angine bactérienne

Deux techniques de prélèvement permettent de confirmer qu'une angine est bel et bien bactérienne :

  • le test de diagnostic rapide (TDR) qui donne des résultats fiables à 95 % en cinq minutes ;
  • la mise en culture a une fiabilité légèrement inférieure à 95 % et les résultats s'obtiennent dans les 24 heures.

Le TDR est généralement bien toléré, quoi que son utilisation soit plus complexe chez les tout-petits.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l'angine

Sommaire