Période favorable à l’angine : la 4e intersaison

Sommaire

 

Il est tout particulièrement important de se couvrir aux intersaisons, périodes auxquelles le corps est un peu plus fragile.

4e intersaison : entre automne et hiver

Les intersaisons sont déterminées par la médecine chinoise aux dates suivantes :

  • du 18 janvier au 4 février ;
  • du 19 avril au 6 mai ;
  • du 22 juillet au 8 août ;
  • du 22 octobre au 8 novembre.

Cette dernière intersaison, qui précède l’hiver, est la plus dangereuse pour les personnes facilement sujettes aux angines. C’est ainsi la période idéale pour commencer à prendre des oligo-éléments.

Gestes quotidiens à renforcer à cette période

Si vous êtes facilement sujet aux angines, pensez à quelques gestes quotidiens qui vous préserveront sûrement un peu mieux de l'angine :

  • Maintenir une température de 19 °C maximum dans vos pièces. Prenez l’habitude d’aérer régulièrement votre lieu de vie et aussi de l’humidifier (placez des coupelles d’eau sur les radiateurs ou étendez votre linge dans les pièces à vivre).
  • Pour éviter les contaminations :
    • Lavez-vous les mains régulièrement.
    • Mouchez-vous dans un mouchoir jetable que vous n'utiliserez qu'une seule fois.
    • Éternuez ou toussez dans votre main ou votre coude.
    • Évitez d'embrasser des personnes atteintes voire même de les fréquenter pendant la période de contagion.
  • Bien vous hydrater : buvez 1,5 L d’eau par jour au minimum !

Alimentation pendant la 4e intersaison

Pour préparer son organisme au rude climat hivernal, voici quelques conseils d'alimentation afin de prévenir plutôt que guérir.

Dans l'assiette

Avant la 4e intersaison, renforcez votre système immunitaire en consommant des fruits de mer, de la viande rouge, du jaune d'œuf, des céréales, du pain complet et des légumes qui contiennent du zinc, mais on conseille également de :

  • Faire une cure d'aliments riches en vitamine C (les oranges et les kiwis sont idéaux).
  • Consommer de l’ail et de l’oignon et agrémenter vos plats avec du thym, de l’origan, de la cannelle.
  • Limiter votre consommation d'aliments acides.

En cure / au quotidien

À partir de l'automne, vous pouvez :

  • Faire une cure d’argile verte par voie buccale en mettant de l’argile en poudre surfine dans un verre d’eau, à boire chaque jour.
  • Faire une cure de propolis.
  • Demander conseil à votre homéopathe !

Propolis

Article

Lire l'article Ooreka

Aménager son environnement pendant les périodes favorables à l'angine

Assainir votre lieu de vie vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour éviter l'angine. Pour cela, misez sur :

  • Les huiles essentielles : par exemple la lavande fine (Lavandula angustifolia), l’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata), le thym à thujanol (Thumus vulgaris thujanoliferum). Par ailleurs :
    • Quand quelqu'un est déjà atteint dans la famille, faites un mélange de 12 gouttes d'eucalyptus radiata, 6 gouttes de romarin à verbénone et 6 gouttes de thym à linalol pour une diffusion.
    • Enfin, l'huile essentielle de ravintsara a des propriétés antivirales.
  • La phytothérapie avec deux plantes immunostimulantes : l’échinacée et le shiitake.

Pour contrer les maladies et maux d'hiver :

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l'angine

Sommaire